PRODUCTION ALIMENTAIRE / SURFACE


Samedi 7 novembre 2009
- Ecrire un commentaire



L'une des clés dans la perpective d'un développement durable est de relocaliser l'économie, de produire et consommer localement les produits (aliments etc.) et l'énergie.

ObjectifTerre n'a pas une finalité commerciale mais étant donné que l'un des membres de l'équipe Regioneo, qui vient de me contacter à propos du
concours gourmant qu'ils organisent, est un ami, et que je trouve leur démarche excellente, je n'hésite pas à en faire écho aujourd'hui.

" Regioneo est un site de vente de produits régionaux directement du producteur au consommateur. Il s'agit donc d'une place de marché, sur laquelle tous les producteurs régionaux ont un espace de vente et où les clients peuvent trouver de nombreux produits et spécialités. Regioneo propose des contenus éditoriaux pour tous les amateurs de bonnes choses près de chez eux. La communauté est également active, à la fois sur le site et sur des réseaux comme Facebook ou Twitter (...)"

http://www.regioneo.com



Pour réduire votre empreinte environnementale ainsi que stimuler l'emploi et l'économie de votre région, consommez des produits locaux !

Quand on regarde depuis le Mexique la liste des produits Regioneo, cela donne envie d'aller faire un petit tour en France :)

- Olivier




Lire aussi :

Energie : localisme versus mondialisationisme
https://electron-economy.org/article-33937658.html

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par

Mercredi 28 octobre 2009
- Ecrire un commentaire



 
PB
"
La liberté commence où l'ignorance finit"
- Victor Hugo -



"Océan. Masse d'eau occupant à peu près les deux tiers d'un monde destiné à l'homme - lequel est dépourvu de branchies."
- Ambrose Bierce -
 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par

Mardi 27 octobre 2009
- Ecrire un commentaire

Photo : Récolte de Spiruline ("Tecuitlatl") par les aztèques, Mexique

Ripley Fox, une vie au service de la nutrition (...) Ripley Fox a à peine 20 ans quand il prend conscience de l'importance des phytoplanctons. « C'était pendant la guerre. J'étais sur un bateau à voile. Je me suis dit que c'était la nourriture de demain(...)  Depuis la nuit des temps, les civilisations qui vivent près des lacs alcalins où elle se développe, l'utilisent. Elle n'a rien à prouver. Elle est vieille comme le monde (...) » -
MidiLibre.com

Ripley Fox : " Apprenez à cultiver la spiruline partout où le soleil est généreux, dans les pays les plus reculés comme les déserts où rien ne pousse, car la spiruline appartient à tous et peut être cultivée en dehors des circuits économiques imposés et par des populations autonomes "

Annick Destiné : "Sur le sol aride d'une Afrique si souvent exsangue, la spiruline c'est la vie comme à l'origine du monde, elle pousse dans le dénuement pour offrir la nourriture à ceux qui sont dans le dénuement (...)"












image161.jpg   image15.jpg   image14.jpg  
image13.jpg   image12.jpg

http://www.spirulineburkina.org/fr.html



Montpellier.Le Pouget - La verte spiruline alimente bien des espoirs - MidiLibre.com

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par

Mardi 27 octobre 2009
- Ecrire un commentaire



"L'agriculture biologique est un mode de production qui a pour objectif de rapprocher au maximum des conditions naturelles de vie des animaux et des plantes. Ce principe de base se décline sur les objectifs et les méthodes suivants (...)".
http://www.agriculturebio.org/grab/accueil.html


Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Recommander
Par

Mardi 27 octobre 2009
- Ecrire un commentaire

Comment gèrer de manière soutenable les ressources halieutiques ?

Une donnée de base en écologie des populations : un stock (de poisson, de mollusques, de crustacé etc.) est à l'équilibre quand le flux entrant est égal au flux sortant. Nous disposons aujourd'hui de données précises sur l'état de ces stocks, il est donc fondamental de respecter les préconisations des scientifiques et que le flux sortant ne dépasse pas le flux entrant.

Une manière particulièrement pertinente d'augmenter les stocks, c'est l'aquaculture (aquaculture respectueuse de l'environnement) :

- poissons (saumon etc.),
- crevettes
- huîtres (ostréiculture)
- moules (mytiliculture)

- Olivier


Jacques Lévy, EPFL : 

" (...)
Cette année (2009), la consommation mondiale de produits de la mer obtenus par l’aquaculture dépasse celle qui provient de la prédation par la pêche: c’est une bonne nouvelle! (...) - Source








Des élevages mobiles de poissons en plein océan :

Mobile fish farms could soon navigate the oceans
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par

Mardi 27 octobre 2009
- Ecrire un commentaire



L'humanité n'est pas confontée à un problème de ressource énergétique (en 19 heures, la terre intercepte une énergie solaire équivalente à la totalité du pétrole mondial, celui qui a déjà été brûlé par l'homme depuis un siècle + celui qu'il reste sous terre).

L'humanité n'est pas confrontée à un problème de ressource en matières à partir du moment où l'on choisit des matériaux abondants et s'inscrivant facilement dans les grands cycles naturels.

Il y a en revanche deux limites fondamentales :
- la surface continentale terrestre.
- le rendement de conversion de l'énergie solaire en biomasse par les plantes terrestres (entre 0,1 et 0,3%)

" Depuis qu’a éclaté la crise alimentaire de 2008, provoquée par la hausse subite des prix agricoles, plusieurs pays émergents ont pris conscience de leur dépendance alimentaire et donc de leur vulnérabilité. Le phénomène a depuis lors pris de l’ampleur et les achats de terres par des Etats ou des firmes transnationales se sont multipliés. Plusieurs millions d’hectares de terres ont ainsi été achetés au cours de ces derniers mois (...)"
Suite sur le blog de Ludemu, un blog de la communauté ObjectifTerre :
http://ludemu.over-blog.com/article-36771556.html

Solutions - Une piste possible :

Il est dès à présent possible de cultiver des microalgues en mer :



Trois avantages :
1 - La surfaces océanique terrestre est deux fois plus importante que la surface continentale
2 - Les microalgues (organismes unicellulaires) ont un rendement de conversion de l'énergie solaire en biomasse plus élevé que celui des plantes terrestres.
3 - La valeur nutritionnelle des microalgues est très élevée (acides aminés essentiels, protéines, glucides, lipides, acides gras essentiels, vitamines etc.)

De plus, il est possible de combiner zones de cultures des microalgues avec champs d'éoliennes offshore couplées à des stations de pompage-turbinage à eau de mer (stations qui servent de refuge pour oiseaux de mer et qui, par effet récif, augmentent le biodiversité marine locale).

 



Lire aussi :

La culture de microalgues en mer combinée à l'éolien : un concept intéressant
https://electron-economy.org/article-31598225.html

Spirulina sp.
https://electron-economy.org/pages/Spirulina_sp-26202.html

La spiruline : une clé contre la faim dans le monde
https://electron-economy.org/article-17484260.html

DANEMARK - Le centre scientifique Risø-DTU propose un système de stockage par pompage/turbinage à eau de mer pour gèrer l'intermittence de l'éolien et du solaire
https://electron-economy.org/article-36450521.html




ObjectifTerre
Note : Pour rejoindre la communauté ObjectifTerre c'est par ici :
http://www.over-blog.com/com-1016422844/ObjectifTerre.html
(100 blogueuses et blogueurs en réseau)

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Recommander
Par

Mardi 27 octobre 2009
- Ecrire un commentaire

 

Principe (tradition africaine) : associer l'arbre et le champ. Objectif aujourd'hui : Régénération Naturelle Assistée; Cultiver plusieurs espèces d'arbres (espèces oléïfères etc.) et cultiver parallèlement des plantes herbacées ou arbustives utiles (intérêt alimentaire etc.). De nombreuses espèces poussent dans des conditions très difficiles et permettent ainsi de lutter contre la désertification.



Lire : 
 http://www.ird.fr/fr/actualites/dossiers/jardin/parcs.htm

Avec les plantes oléïfères : l'huile est extraite des fruits par simple pressage. Elle peut servir comme carburant pour alimenter un groupe électrogène, pour alimenter des lampes à huile ou pour faire du savon. Les résidus de l'extraction (souvent les 2/3 du fruit) peuvent servir à produire du biogaz (méthane) et des fertilisants naturels.




La diversité : Un bienfait pour les terres arides

Le monde est devenu habitué aux images douloureuses des zones arides de l'Afrique. Les sécheresses, la famine, la pauvreté, les camps de réfugiés … est-ce que ça finira un jour ? 
Les médias se concentrent sur les désastres, parce que cela saisit l'attention. Mais à l'ICRISAT nous savons qu'il y a un autre côté à l'histoire. Les peuples des zones semi-arides veulent un meilleur avenir. Ils veulent cultiver leurs pays de façons plus productives et durables et réhabiliter ces terres qui sont dégradées. (...)

Suite ici :
http://test1.icrisat.org/Investors/wit_3/wit_3.htm



Le procèdé Irrigasc :

" Le concept d'irrigation par semi-conduites dénommé "Irrigasc" a pour principe d'entretenir en profondeur (1m et davantage) une réserve d'humidité suffisante avec une quantité d'eau limitée. Le système consiste à enterrer à l'aide d'une tarière et à quelques centimètres d'une plante, verticalement ou obliquement, une gaine composée d'une partie supérieure appelée réservoir, et une partie inférieure appelée manchon en polypropylène aux parois fines et percées contenant de la terre prélevée sur place L'eau versée périodiquement dans le réservoir de la partie supérieure, filtre à l'extérieur par les fins orifices de la paroi." (1)

  

Liens :

-
L'irrigation selon la méthode irrigasc
http://dmp.sahel.info/data/coranto/documents/Fiche-Irrigasc-2004.pdf

- Reverdir le Sahel
http://www.novethic.fr/novethic/site/article/index.jsp?id=75409

- Projet "jeunes solidaires contre le désert"
http://issaure.free.fr/index_fichiers/Page1211.htm

- Ndiongolor, Sénégal - L’opération reforestation dans les starting-blocks
http://www.senegalite.com/11.html 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par
Créer un blog sur over-blog.com - - C.G.U. - - - Articles les plus commentés