Wikio - Top des blogs - Environnement  Top Blogs

Actualités

liste complète

Cogito

null 
« Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement.»
-
Bouddha

« L'un des plus vieux rêves de l'homme, c'est le rêve de la prophétie, l'idée selon laquelle nous pouvons savoir ce que le futur nous réserve et que nous pouvons profiter de ce savoir pour ajuster nos politiques sur la base de ce savoir (...) Nous deviendrons peut-être les acteurs de notre destinée si nous cessons de nous poser comme ses prophètes »
-
Karl Popper

«Puisqu'on ne peut pas changer le caractère de l'être humain, essayons de composer avec son fonctionnement.»
-
Bertrand Piccard

«L'esprit humain est notre ressource fondamentale.»
-
John Fitzgerald Kennedy

« Reconnaissez toujours que les individus sont des fins et ne vous en servez pas comme des moyens pour arriver
à vos fins. »
- Emmanuel Kant

 

"L'activité humaine, créative et innovante, n'est pas étrangère à la nature."

- Ilya Prigogine

« Innover, c'est penser à coté »
-
Albert Einstein

Dans le vent

http://sites.google.com/site/objectifterre/home/h.jpg

 

 

  • Flux RSS des articles

ENERGIES NON DURABLES : LE NUCLEAIRE

Samedi 23 janvier 2010 6 23 /01 /2010 01:50

"(...) Un rapport de l'UCS d'avril 2009, "Climat 2030 : un plan national pour une économie durable", arrive à la conclusion que construire de nouveaux réacteurs nucléaires serait l'une des options les plus coûteuses pour produire une électricité faiblement carbonée, ceci sans parler des dépassements de coûts éventuels. Cette étude peer-reviewed arrive à la conclusion qu'une combinaison de politiques d'énergie à faible intensité carbonique peut réduire, à horizon 2030, de 84% les émissions liées à la production électrique (...) un mix d'efficacité énergétique, d'énergies renouvelables et de centrales à cogénération au gaz naturel (...)"


Nuclear Power: Too Costly to Revive
-
Is nuclear power a solution we can afford?
The short answer is no.

(...) An April 2009 UCS report,
"Climate 2030: A National Blueprint for a Clean Economy," concluded that new reactors would be one of the most expensive options for producing "low-carbon" electricity, even ignoring the likelihood of cost overruns. The peer-reviewed study found that a combination of low-carbon energy polices would economically reduce carbon emissions from electricity generation 84 percent by 2030. New nuclear plants would not be an cost-effective part of the generation mix, however, at least not any more than the four new 1,100-megawatt reactors that were projected to be covered by existing subsidies and loan guarantees. Instead, the study found it would be more economical to meet a stringent emissions cap with a mix of energy efficiency, renewable resources, and combined-heat-and-power plants fueled by natural gas (...)

Suite :
http://www.greentechmedia.com/articles/read/nuclear-power-too-costly-to-revive/


"Je pense que le risque de prolifération nucléaire est l'une des pires externalités qui soit pour cette énergie. Selon ce que je sais, jusqu'à présent le nucléaire vit surtout grâce aux subventions publiques, ce qui est totalement anti-économique. A cet égard, la France, est un cas d'école. Mais même aux Etats-Unis, c'est au gouvernement fédéral de garantir les prêts faits à l'industrie, d'aider les assureurs à couvrir les risques d'accident, de financer les solutions pour le retraitement des déchets, ..., il existe 1001 façons de subventionner le nucléaire (...)  Au vu des problèmes que pose l'industrie nucléaire, je pense qu'il faut se tourner, d'abord et avant tout, vers les énergies renouvelables"
-  
Joseph STIGLITZ, ex-Directeur de la Banque Mondiale, Prix Nobel d'économie

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Publié dans : ENERGIES NON DURABLES : LE NUCLEAIRE
Lundi 18 janvier 2010 1 18 /01 /2010 23:30

444.jpg

" Les écologistes de Greenpeace ironisent et parlent d'une "scène de ménage à propos des poubelles dans le couple nucléaire" Areva-EDF. Faute du renouvellement du contrat liant les deux entreprises, le groupe nucléaire refuse, depuis le 1er janvier, de retraiter les combustibles usés des 58 réacteurs de l'électricien dans son usine de La Hague (Manche), l'obligeant à les entreposer dans les "piscines" de ses 19 centrales. C'est le dernier épisode en date du conflit opposant les deux piliers de la filière nucléaire française. Il illustre leurs difficultés à travailler ensemble, qui se sont soldées par l'échec de la France à Abou Dhabi (Le Monde du 19 janvier) (...)
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/01/19/apres-l-echec-d-abou-dhabi-le-conflit-entre-areva-et-edf-se-poursuit-sur-l-uranium-et-le-retraitement-des-dechets_1293739_3234.html

Très pipi caca cette histoire ! Mais il s'agit de caca nucléaire...

" (...) Henri Proglio, qui s'est distingué en mettant en cause la stratégie d'Areva dès sa prise de fonction, la relation entre les deux fleurons de l'atome français tourne au règlement de comptes. « Mon ambition est d'avoir une filière nucléaire française qui fonctionne, avait-il déclaré aux « Echos ». Cela implique qu'on repense toute la filière, en particulier les rôles d'Areva et du CEA. » - Deux mois plus tard, et trois semaines après l'échec de la France dans l'appel d'offres nucléaire d'Abu Dhabi, Anne Lauvergeon a choisi de contre-attaquer. Après RMC, la patronne d'Areva a déclaré au journal « Le Monde » qu'EDF a « une espèce de rêve universel d'être le nucléaire à l'international en oubliant un tout petit peu que ça commence à domicile, dans le stade de France » (...) Ladislas Poniatowski, président (UMP) du groupe énergie au Sénat  :  « Ils sont en train de se suicider avec ce comportement. » (...) 
Suite :
http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/020318819620-nucleaire-la-rivalite-areva-edf-tourne-a-la-guerre-ouverte.htm

Suicide de la filière nucléaire française ? C'est bon pour l'environnement et la santé, c'est bon pour la sécurité, mais que d'argent perdu, argent qui pourraît être utilisé pour développer sérieusement les énergies renouvelables en France.

Pendant ce temps là, la part de l'électricité espagnole provenant des énergies renouvelables a dépassé les 34% en décembre 2009...

- Olivier



NB - Commentaire très pertinent d'un internaute (Iwjcg) :

" Ce qui est formidable, c'est que depuis deux ans, on sait que la tension s'accroit sur le combustible nucléaire dont on ne produit que 60%, le solde provenant de stocks militaires (uranium enrichi pour le bênet qui va me sortir que les militaires utilisent du plutonium ). En fait avant les 450 reacteurs actuellement en service, la fabrication des bombes a utilisé et stocké des barres de combustibles qui ont permis de créer un parc mondial tres important. Aujourd'hui ces réserves s'amenuisent et l'extraction, enrichissement et conditionnement ne suit plus, donc nonobstant une guerre des chefs le problème est bien réel."
http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2010-01-19/nucleaire-bras-de-fer-areva-edf-lauvergeon-et-proglio-convoques-chez-fillon/916/0/415053

Lire aussi :

Nucléaire - La pénurie d'uranium approche à grands pas (Technology Review, MIT)
https://electron-economy.org/article-la-penurie-en-uranium-approche-a-grands-pas-technology-review-mit--39574737.html

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Publié dans : ENERGIES NON DURABLES : LE NUCLEAIRE
Samedi 16 janvier 2010 6 16 /01 /2010 03:33


" La future commissaire au climat de l'Union européenne (...) s'est exprimée contre les subventions à la recherche pour le nucléaire et les énergies fossiles en général.

"Le nucléaire n'est pas une source d'énergie renouvelable (...) Certains pays veulent dépenser beaucoup d'argent dans le recherche sur l'énergie nucléaire, aux dépens de ressources durables et renouvelables (...)


(...) A l'instar du commissaire européen désigné à l'Energie, l'allemand Günther Oettinger, la Danoise a par ailleurs jugé qu'il était inutile pour le moment d'imposer des obligations légales aux pays de l'Union européenne en matière de réduction de la consommation énergétique.

Pour la commissaire, une meilleure consommation énergétique passe par l' efficacité énergétique des bâtiments (isolation, chauffage), 40% de l'énergie consommée en Europe concernant ce secteur (...)"


Suite :
http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20100115trib000462451/la-future-commissaire-europeenne-au-climat-opposee-au-nucleaire.html

"The policy, has for a long time in the EU, has been for a long time that the energy mix would be up to the countries themselves. I come from a country where we decided by a vote in Parliament back in 1985 that would not have nuclear, we decide instead to pursue a way of renewable... and energy efficiency etc. Applause We had a huge success with that. In my universe, nuclear is not a renewable recourse. Applause. We had a huge success with that (...)"
http://www.europarl.europa.eu/eng-internet-publisher/eplive/expert/shotlist.do?reference=20100115SHL61711


" (...) A long terme, un objectif d’énergies renouvelables supérieur à celui de 20% est nécessaire pour la décennie 2020-2030, selon le commissaire allemand à l’énergie Günther Oettinger, auditionné le 14, ancien ministre-président chrétien-conservateur du Land du Bade-Wurtemberg (...) Une initiative telle que Desertec ne doit pas devenir une «exploitation de l’Afrique», mais «le début d’un nouveau partenariat» (...) A des eurodéputés lui demandant quelle serait son attitude vis-à-vis du nucléaire, il a répondu qu’il se voyait «comme un modérateur, et non comme un ambassadeur de l’énergie nucléaire». Le rôle de l’UE en la matière devant s’en tenir à la recherche, à la sécurité nucléaire et au stockage des déchets (...)

« (...) La décarbonisation des transports n’est pas discutable», a rappelé le commissaire estonien aux transports Siim Kallas, auditionné le 14 janvier (...)
http://ensemble.blogs.letelegramme.com/archive/2010/01/16/les-eurodeputes-passent-les-futurs-commissaires-a-la-questio.html
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Publié dans : ENERGIES NON DURABLES : LE NUCLEAIRE
Mardi 29 décembre 2009 2 29 /12 /2009 19:29

 Un haut responsable d'EDF cité par LePoint :

"Globalement, on a refait un peu un Concorde : un superbe objet technologique, mais pour lequel il n'y a pas ou peu de clients, car ça coûte trop cher"

"Sortir du nucléaire" dénonce le "flop" de l'EPR - NouvelObs

EPR: le flop monumental du réacteur nucléaire - SortirDuNucléaire.org

Si tous l'argent qui a été englouti dans la filière EPR avait été investit dans l'éolien, la France serait aujourd'hui un leader mondial de l'énergie du vent.

- Olivier

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Publié dans : ENERGIES NON DURABLES : LE NUCLEAIRE
Lundi 21 décembre 2009 1 21 /12 /2009 20:00

Ces nucléo-enfoirés  pondent non seulement toutes les sapoperies possibles pour empêcher le développement de l'éolien, mais ils vont aussi pénaliser le photovoltaïque. Le règne de Nucléo Sarkozy est vraiment celui de l'hypocrisie, de l'absence de vision, des ambiances claniques et du mépris. Une écologie de façade, c'est à dire tout sauf de l'écologie.

- Olivier


" France : une menace pèse aussi sur le photovoltaïque - Alors qu'un vif débat s'instaure dans le secteur de l'éolien au sujet de l'imposition forfaitaire revue à la hausse, c'est au tour de la filière photovoltaïque de tirer la sonnette d'alarme à travers l'Association des Producteurs d'Electricité Solaire Indépendants (APESI) - Selon l'APESI, une série de projet de décrets, "concoctés discrètement en cette fin d'année", menace l'émergence d'une filière photovoltaïque française digne de ce nom et créatrice d'emplois (...) En cette fin d'année, l'APESI "constate malheureusement que derrière les intentions politiques se cache une mise en œuvre plus que chaotique qui va même jusqu'à menacer la filière PV au même titre que la filière éolienne, attaquée dans le cadre de la réforme de la taxe professionnelle (...)" - Enerzine.com


Lire aussi :

GRAVISSIME / DICTATURE NUCLEAIRE - La France décide de pénaliser l'éolien et des énergies marines en DOUBLANT leur fiscalité
https://electron-economy.org/article-gravissime-dictature-nucleaire-la-france-decide-de-penaliser-fiscalement-l-eolien-et-des-energies-marines--41341623.html

null

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Recommander
Publié dans : ENERGIES NON DURABLES : LE NUCLEAIRE

 
- C.G.U. - - - Articles les plus commentés