Quels seront les carburants de demain pour nos voitures?
Panorama des solutions disponibles


La décroissance, ou l'art de semer la confusion entre la fin et les moyens
Lire l'article



RePOWER America...RePOWER Europe...RePOWER the World !
Lire l'appel  

Voici une réflexion à mon avis très pertinente d'une membre du réseau Planet BetterPlace.

Par Eunice Koekkoek, IJsselstein, Pays-Bas

ICT (Information and communication technology) and Energy:
join forces to create a perfect 'electronomy'


To really have an electronic economy, the ICT and Energy industry should focus on how to collaborate best. The ICT industry could take care of expanding a world wide fiber network. Moreover they should make using electronic energy for the car industry as simple as possible: less interfaces and less hassle to benefit the consumer. The energy industry on the other hand, could invest in how demand and supply could be attuned best.

Despite the new economic reality, all industries should take their responsibility and stimulate eachother to join forces on this. If we would really take advantage of the electronomy we should start now with building a vast (fiber) infrastructure. Services will follow, like in all other network, see ADSL, mobile etc.


Commentaire de Jean Binette, Dunham, Québec:

Electronomy is definitely the major hope for economical recovery and cleaner planet. I believe the energy shift we need from fossil to clean energy and will require not only a close collaboration between the ICT and Energy industries but a major help from all the governments (Asian, European and North-American especially). Without that push, the free market will not be able to accomplish the necessary paradigm shift needed to successfully implement smart networks in the energy field. That help from the government might be for a fairly short period, enough for the free market to really believe it should be done.

http://planet.betterplace.com/profiles/blogs/ict-and-energy-join-forces-to

 

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre



Le monde étudiant s'est mobilisé, du 27 février au 2 mars 2009 aux USA, pour le climat. Cela fait vraiment plaisir ! :)

Il s'agit de la plus grande conférence de la jeunesse jamais organisée sur la thématique climatique - Power Shift peut se traduire par "Virage/rupture" au niveau de la production électrique" - O.D.


http://www.powershift09.org







A boiling point over government inaction on climate change may have been reached in the United States.

More than 12,000 mainly young people are planning to gather in Washington on Monday, Mar. 2, to insist that their elected officials legislate immediate and deep cuts in U.S. emissions of carbon dioxide, just as scientists revealed this week that the global climate is more sensitive to rising temperatures than expected.

And on the same Monday, at least 2,000 people led by eminent scientist James Hansen of the National Aeronautics and Space Administration (NASA) plan to close the coal/oil powered Capitol Power Plant that supplies heat to government buildings on Capitol Hill, breaking the law if necessary.

"For more than 30 years, scientists, environmentalists and people from all walks of life have urged our leaders to take action to stop global warming; and that action has yet to come," said Hansen, one of the world’s leading climate scientists (...) - IPSNews.com





La chaîne Powershift sur Youtube:
http://www.youtube.com/user/energyaction


Power Shift 2009
ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre

Les études mono-critère n'ont qu'une faible valeur. A l'heure des grands choix dans le domaine énergétique, il convient de prendre en compte non seulement en compte les CO2, mais aussi la consommation en eau douce, les impacts sanitaires (pollution chimiques, déchets etc.), les surfaces consommées, l'impact sur la biodiversité etc.
Cette étude de Stanford est à cet égard d'une importance capitale:

Review of solutions to global warming, air pollution, and energy security
http://www.stanford.edu/group/efmh/jacobson/revsolglobwarmairpol.htm



Voici quelques données complémentaires sur le seul critère CO2:



James Hasen est l'un des principaux scientifiques qui a conseillé Al Gore en particulier pour le film "Une vérité qui dérange". Il apparait d'ailleurs dans le film, en tant que scientifique résistant à l'opacité de l'administraiotn Bush dans le domaine climatique.
Il dirige le GISS-NASA, New York.
Voici un appel qu'il a lancé fin 2008 afin de réduire rapidement les émissions de CO2:
http://www.columbia.edu/~jeh1/mailings/20081121_Obama.pdf


Page 7:

"Priorities, in order, for solving the climate and energy problems, while stimulating the economy are steps to:

(1) improve energy efficiency,

(2) develop and deploy renewable energies,

(3) modernize and expand a ‘smart’ electric grid,

(4) develop 4th generation nuclear power,

(5) develop carbon capture and sequestration capability"

---

McKinsey&Company vient de publier un rapport intitulé "Pathways for a Low-carbon Economy", il ressort de ce rapport les mêmes conclusions que celles de James Hansen:



Nous émettons actuellement, à l'échelle mondiale, environ 50 GtCO2/an (milliards de tonnes de CO2 par an). Si nous continuons business-as-usual, nous atteindrons 70 GtCO2/an en 2030, ce qui aurait de très importantes conséquences pour l'homme. Et voici différentes façons d'éviter que ce scénario se produire tout en préservant notre niveau de confort:

(1) Efficacité énergétique (passage d'une voiture thermique à une voiture électrique, isolation des bâtiments, appareils électro-ménagers éco-efficients etc.): 14 Gt non émises;

(2) Génération électrique à faible intensité carbonique: énergies renouvelables (éolien, solaire, énergies de la mer),  nucléaire, séquestration du CO2 des centrales à charbon etc.: - 12 Gt

(3) Capture terrestre du carbonereboisement (c'est à dire cesser impérativement le développement des agrocarburants), notamment en zone tropicale, pratiques agricoles éco-intelligentes: - 12 Gt

(4) Pratiques éco-intelligentes des consommateurs: éteindre les appareils quand on ne les utilise pas, acheter des aliments produits localement etc.: 4 Gt

Total: - 42 Gt
70 - 42 = 28 Gt (2030)
Soit deux fois moins qu'aujourd'hui.
Entre 2030 et 2050, il convient de réduire une nouvelle fois par 2. Pour arriver à environ 14 Gt.




ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre


VIDEO: Euronews -

Hillary Clinton: "La crise constitue une formidable opportunité pour agir contre le réchauffement climatique et la sécurité énergétique"

------

"Ne gâchons jamais une bonne crise (...) Ne la gâchons pas lorsqu'elle peut avoir un impact très positif sur le changement climatique et la sécurité énergétique"

"Il ne fait aucun doute pour moi que les crises de la sécurité énergétique et du changement climatique que je tiens pour liées et non séparées, doivent être réglées (...)"

A quelques heures de sa rencontre, à Genève, avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, elle a fustigé l'utilisation de l'énergie comme arme diplomatique.


"Nous sommes (...) troublés par l'utilisation de l'énergie comme outil d'intimidation (...) Cela ne contribue pas à créer un système énergétique qui fonctionnerait de mieux en mieux." (...)

http://www.lexpress.fr/actualites/2/la-crise-offre-l-occasion-de-reformes-energetiques-dit-clinton_745101.html

 

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre

The Next Big Project for the EU is Energy -

(...) The EU can, by creating ERENE, become a technological leader, facilitate the creation of new “green-collar” jobs, insulate its economy from rising energy prices and be an example in the fight against climate change for the rest of the world. As such, ERENE could, after the creation of a common internal market and a common currency, be a great new integration project for Europe, emphasising the vital importance of common action for Europe’s future and ensuring that the instruments to deal with climate change and energy security are put in place. The EU needs another grand project to regain political momentum and to engage its citizens in a common European modernisation effort (...)

http://www.boell.de/ecology/climate/climate-energy-3848.html


Michaele Schreyer is the former EU commissioner for budget (1999-2004); Ralf Fuecks is co-president of the Heinrich Böll Foundation, a think-tank and policy network affiliated with the German Greens



Daniel Cohn-Bendit, Les Verts:

"Si vous voulez aujourd’hui vous attaquer à une décroissance de l’énergie du pétrole etc, il faut une croissance des énergies renouvelables ! (...)

(...) Une écologie qui prenne acte de l'économie de marché pour mieux la réguler.  (...) Une écologie de l'innovation, de l'excellence, de la précision, qui renonce à la paresse intellectuelle de la pensée dogmatique et rompt avec l'approximation. Une écologie qui préfère la réalité à la pureté, ce qui ne l'empêche pas de rêver et de faire rêver. Une écologie de l'envie et de l'enthousiasme, qui -sans pour autant être naïve- tourne le dos au catastophisme, à l'écologie de la privation, de la peur, de l'urgence et de la menace !  (...) Une écologie libérale aux plans politique, culturel et sociétal. Une écologie moderne résolument tournée vers l'avenir, un mouvement du développement durable qui assume pleinement le mot   développement. (...)"




RePOWER America...RePOWER Europe...RePOWER the World !
Lire l'appel  


ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre

Renewable-energy-powered electric-car network is ideal -

A solar-powered electric-car network could wean a country off of its oil dependency and reduce emissions at the same time, Ken Zweibel, director of the Institute for Analysis of Solar Energy (IASE) at George Washington University, suggested to The Jerusalem Post recently (...)
 

(...) "Electric transport is more efficient than using gasoline. Internal combustion is about 20 percent efficient [oil to miles driven], while electric motors are above 90% efficient and electric transport is about 75% efficient all-in - i.e., transmission, battery, and motor losses (...) This ratio of almost four-per-unit energy is the most important thing to know about electric transport (...) Not only is it more efficient, it's potentially ultimately cheaper (...)


(...) He coauthored an article in Scientific American a year ago, laying out a plan to switch the US to solar power to free itself from fossil fuels and reduce its emissions.

http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1235898330451&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre

Le groupe de réflexion français Terra Nova est allé enquêter en novembre et décembre auprès des principaux acteurs de la campagne de Barack Obama, à Washington, Chicago et New York. Il en tire des enseignements pour "revitaliser la démocratie française". Résumé et vidéo (...)

Terra Nova, un groupe de réflexion français indépendant, présidé par Olivier Ferrand et comptant des personnalités aussi diverses que l'homme politique Michel Rocard, l'économiste Daniel Cohen ou l'écrivain et diplomate Olivier Poivre d’Arvor, s’est penché sur le phénomène Barack Obama. Elle en a tiré un rapport, «Moderniser la vie politique : Innovations américaines, leçons pour la France» (...)



http://www.france-amerique.com/articles/2009/02/09/et-si-barack-obama-changeait-la-vie-politique-francaise-1.html
ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre

Le Conseil régional de la région Poitou-Charentes prévoit d'investir 400 millions d'euros pour aider à l'installation de 600.000 m2 de panneaux photovoltaïques dans des collectivités publiques, notamment les 93 lycées de la région, des entreprises et des exploitations agricoles (...)

Ce plan est "la démonstration concrète que la relance économique et sociale passe par la croissance verte", a déclaré l'ancienne ministre de l'Environnement  (...)

"les grands défis de notre siècle, en premier lieu l'urgence écologique, se gagneront grâce à des initiatives locales".

Devant le Congrès, le président américain "a eu cette phrase selon laquelle ce sont les pays qui vont maîtriser l'énergie renouvelable qui vont assumer le leadership du XXIe siècle"

 

"L'accès aux biens écologiques ne doit pas être réservé à quelques-uns. Ils doivent devenir des produits de consommation populaire",

"Je suis convaincue que l'investissement dans l'environnement est non seulement un levier du développement économique mais en même temps une amélioration de la qualité de vie et un apport au pouvoir d'achat"


NouvelObs




Arrivée au volant d’une voiture électrique à bas coût créée grâce à une initiative de son conseil régional, Poitou-Charentes, Ségolène Royal a présenté hier son « plan énergie solaire », le plus important au niveau européen. La voiture SimplyCity, construite par l’entreprise poitevine Eco-Mobilité, ainsi que la Friendly d’Heuliez vont toutes les deux arriver sur le marché dans les prochains mois (...)

http://www.leparisien.fr/societe/segolene-royal-joue-la-carte-ecolo-28-02-2009-425956.php


La Redigo Softcar est véhicule 100% électrique développé par Par Diedre Design et Endeavour dans une dynamique lancée par le Conseil Régional Poitou Charentes (Ségolène Royal).

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par publié dans : GREEN ECONOMY / ELECTRA-ECONOMIE communauté : ObjectifTerre


Source: ENS Cachan, Antenne de Bretagne



Source: Stanford University



Rechercher


"L’état d’esprit est différent.
Au lieu de voir ce qui rend une idée difficile à réaliser, ils imaginent ce qu’il faut faire pour la rendre réalisable"

Francis Pisani -
Suite ici

 
"Il faut réagir. Mais comment ?
En proposant, en créant un autre monde.
Et surtout, en en donnant envie, en le rendant crédible, désirable (...)"

Isabelle Delannoy -
Suite ici 



"Nous devons nous organiser collectivement pour que les hommes  puissent agir et entreprendre avec le maximum de liberté, à l’intérieur des contraintes globales définies par les capacités des écosystèmes."
  
Alain Granjean


 
"I'd put my money on the sun and solar energy. What a source of power!
I hope we don't have to wait 'til oil and coal run out before we tackle that."
  
Thomas Edison  


 
"An entrepreneur is someone who dares to dream the dreams and is foolish enough to try to make those dreams come true." .
Vinod Khosla

"Il n'y a pas de contradiction entre la croissance économique et des pratiques écologiques robustes"
Barack Obama

"Je ne crois pas que l'on s'en sortira avec moins de croissance, mais plutôt avec une économie positive. Les marchés de demain passent par la croissance verte. Et ce sont les nations qui se mobilisent, développent des projets qui seront les gagnantes demain. Je me méfie personnellement des comportements réactionnaires. L'environnement ne doit pas constituer seulement une limite, une contrainte, mais devenir un moteur de compétitivité et de rêve..."

Nathalie Kosciusko-Morizet

"A mes yeux, le développement durable n'est pas l'altermondialisme ni la philosophie de la décroissance"
Corine Lepage

"La révolution verte est une réserve de croissance fantastique.
Il faut accélérer la révolution environnementale et produire autrement.
Nous avons besoin de prendre en compte la qualité et non pas seulement la quantité. Si nous voulons favoriser un autre type de croissance, il faut changer notre instrument de mesure de la croissance "
Nicolas Sarkozy

"La relance économique et sociale passe par la croissance verte"
Ségolène Royal

books-copie-1.jpg

"(...) Une écologie qui prenne acte de l'économie de marché pour mieux la réguler.  (...) Une écologie de l'innovation, de l'excellence, de la précision, qui renonce à la paresse intellectuelle de la pensée dogmatique et rompt avec l'approximation. Une écologie qui préfère la réalité à la pureté, ce qui ne l'empêche pas de rêver et de faire rêver. Une écologie de l'envie et de l'enthousiasme, qui -sans pour autant être naïve- tourne le dos au catastophisme, à l'écologie de la privation, de la peur, de l'urgence et de la menace !  (...) Une écologie libérale aux plans politique, culturel et sociétal. Une écologie moderne résolument tournée vers l'avenir, un mouvement du développement durable qui assume pleinement le mot   développement. (...)"
Daniel Cohn-Bendit

"Si vous voulez aujourd’hui vous attaquer à une décroissance de l’énergie du pétrole etc, il faut une croissance des énergies renouvelables !"
Daniel Cohn-Bendit

"Certains vont faire de cette décroissance une religion : « il faut se serrer la ceinture, consommer moins, arrêter de prendre l’avion pour aller en vacances, etc… » Pour ces personnes, les moyens par lesquels on va réduire l’emprunt écologique deviennent une fin en soi. Pour ma part, je pense que l’objectif est de protéger la nature et notre avenir, et que la réduction de notre consommation est une technique pour le faire, et non l’inverse. Supposons que la fusion froide fonctionne et que cela nous permette de produire de l’énergie sans efforts et sans rien abîmer, en serions-nous satisfaits ? Certains écologistes ne seraient pas prêts à utiliser cette technique. Je ne comprends pas le mot « décroissance »."
Alain Lipiez

« Si l'énergie utilisable a quelque valeur pour l'humanité, c'est dans la mesure où elle est aussi accessible. L'énergie solaire et ses sous-produits nous sont accessibles pratiquement sans effort (...) Nous devrions nous concentrer sur l'amélioration des utilisations directes de l'énergie solaire, la seule source propre et essentiellement illimitée (...) Bien sot serait celui qui proposerait de renoncer totalement au confort industriel de l'évolution exosomatique. L'humanité ne retournera pas dans les cavernes » - Georgescu-Roegen 

Vous souhaitez recevoir chaque mois la chronique ObjectifTerre ? Inscrivez-vous à la Newsletter !
Blog : Sport sur over-blog.com - - C.G.U. -