Combien d'éoliennes pour alimenter le monde entier ? 
Réponse ici


Vendredi 25 septembre 2009
- Ecrire un commentaire

 

Merci à Nelly de m'avoir informé à propos du site www.biodiversite2012.org. On focalise énormément sur le climat. C'est vrai que c'est très important. Mais n'oublions pas la Biodiversité. L'homme, sans les autres espèces vivantes, disparaît.
Cet hymne est magnifique. Le beau touche la corde sensible de l'humain.
On ne peut protèger que ce qu'on aime.
- Olivier

"Si l'abeille venait à disparaître, l'homme n'aurait plus que quelques années à vivre"
- Albert Einstein


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Dimanche 9 août 2009
- Ecrire un commentaire



Sur une période de quelques années ou de quelques décennies, les espèces s'adaptent déjà à un monde plus chaud. Certaines espèces seront incapables de s'adapter et disparaitrons, mais d'autres vont évoluer. Les formes les mieux adaptées au nouvel environnement seront sélectionnées. 

Les biologistes ont longtemps cru que les changements évolutifs prenaient des milliers d'années. Mais ces dernières années, les biologistes évolutifs ont démontrés que la sélection naturelle peut opérer rapidement en réponse à des évènements d'origine humaine, y compris le changement climatique. Mot clé : plasticité.

Avec le réchauffement en cours, on peut donc s'attendre à l'extinction de nombreuses espèces, suivies de l'apparition de nouvelles variétés et espèces. C'est exactement ce qui s'est passé après toutes les crises biologiques de l'histoire de la vie.

Le changement climatique entraine un changement environnemental, et tout changement comporte des risques (fatals pour certains) mais aussi des opportunités pour d'autres. C'est vrai aussi pour les sociétés humaines face aux crises économiques. Peter Druker : "L'innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité."

- Olivier

First Comes Global Warming,
Then An Evolutionary Explosion

by Carl zimmer
In a matter of years or decades, researchers believe, animals and plants already are adapting to life in a warmer world. Some species will be unable to change quickly enough and will go extinct, but others will evolve, as natural selection enables them to carry on in an altered environment (...) In recent years, evolutionary biologists have demonstrated that natural selection can move swiftly in response to manmade events — including changes in climate (...) “Evolution is going to save a number of species from extinction,” Hendry predicts (...)  - Suite :
http://e360.yale.edu/content/feature.msp?id=2178


Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Mardi 26 mai 2009
- Ecrire un commentaire



Les gorilles menacés par la demande croissante en énergie en République Démocratique du Congo

- ActuEnvironnement

La poursuite suicidaire du développement  des agrocarburants, au Congo comme en Indonésie ou encore au Brésil, serait extrêmement lourd de conséquences pour l'homme. Nous sommes assurés d'une catastrophe au niveau biodiversité, ressource en eau et érosion des sols si un moratoire sur les agrocarburants n'est pas décidé au plus vite. Les carburants de génération II n'y changeront rien, pire, ils sont utilisés comme pilule pour continuer le massacre.

La menace agrocarburants est aujourd'hui de la même amplitude que la menace climatique.

- Olivier

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Samedi 23 mai 2009
- Ecrire un commentaire

" L'accumulation du dioxyde de carbone anthropogénique dans les océans a pour effet de diminuer la concentration des ions carbonate et le pH, ce qui conduit à une acidification de l'eau de mer. Des études en laboratoire et des études récentes in situ ont montré que la diminution de la concentration en ions carbonate réduit le taux de calcification de nombreux organismes marins à squelettes ou coquilles calcaires, incluant les foraminifères, coccolithoporides, coraux et ptéropodes. (...) Une diminution de l'abondance des foraminifères causée par leur fragilisation devrait affecter les écosystèmes marins et le cycle du carbone (...)"

Suite :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58986.htm


Reduced calcification in modern Southern Ocean planktonic foraminifera
Andrew D. Moy1,2, William R. Howard1, Stephen G. Bray1 & Thomas W. Trull1,3,4
http://www.nature.com/ngeo/journal/v2/n4/abs/ngeo460.html



Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Mercredi 13 mai 2009
- Ecrire un commentaire


Climate change 'killing Coral Triangle'
Climate change could wipe out an ocean wilderness said to be the world's most diverse by the end of the century if nations do not drastically cut emissions, the environmental group has WWF said (...) - Telegraph.co.uk

Libérons-nous du pétrole et du charbon.
Et exigeons un moratoire sur les agrocarburants de génération I et II.
Maintenant.


- Olivier



 
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Mercredi 13 mai 2009
- Ecrire un commentaire



Eolien et nucléaire : entre 0,3 et 0,4 oiseau tué par GWh produit.
Centrales à charbon : 5,2 oiseau tué par GWh produit.

Via EffetDeTerre


Save Birds by Promoting Wind Energy

http://www.scitizen.com/stories/future-energies/2009/05/Save-Birds-by-Promoting-Wind-Energy/

Benjamin K. Sovacool, “Contextualizing Avian Mortality: A Preliminary Appraisal of Bird and Bat Fatalities from Wind, Fossil-Fuel, and Nuclear Electricity,” Energy Policy 37(6) (June, 2009), pp. 2241-2248, available at
http://www.spp.nus.edu.sg/docs/fac/benjamin-sovacool/Published%20Papers/Sovacool-Contextualizing_Avian_%20Mortality.pdf


Abstract :This article explores the threats that wind farms pose to birds and bats before briefly surveying the recent literature on avian mortality and summarizing some of the problems with it. Based on operating performance in the United States and Europe, this study offers an approximate calculation for the number of birds killed per kWh generated for wind electricity, fossil-fuel, and nuclear power systems. The study estimates that wind farms and nuclear power stations are responsible each for between 0.3 and 0.4 fatalities per gigawatt-hour (GWh) of electricity while fossil-fueled power stations are responsible for about 5.2 fatalities per GWh. While this paper should be respected as a preliminary assessment, the estimate means that wind farms killed approximately seven thousand birds in the United States in 2006 but nuclear plants killed about 327,000 and fossil-fueled power plants 14.5 million. The paper concludes that further study is needed, but also that fossil-fueled power stations appear to pose a much greater threat to avian wildlife than wind and nuclear power technologies.

 

 

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Lundi 23 mars 2009
- Ecrire un commentaire



Merci à Druille, de la
communauté Overblog ObjectifTerre, pour cette information.
Agrocarburants ? Arrêtons le massacre !  - O.D.


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Jeudi 19 mars 2009
- Ecrire un commentaire

Par Coccinelle, blog Réflexion Durable -

(...) Une initiative, pour le moins étonnante et audacieuse, a vu le jour il y a quelques années. Orchestrée par l’organisation TFT, Tropical Forest Trust, qui lutte contre le changement climatique et l’uniformisation des cultures en préservant les forêts tropicales. Appelé «
Centre d’Excellence Sociale », le projet vise à « créer un centre de formation qui soit une école de terrain et permette de créer un dialogue permanent entre les compagnies forestières, les populations autochtones, les autres intervenants locaux ». Le concept de cette démarche a vu le jour suite au succès, remporté en 2006, lorsque une concession forestière de 365 000 hectares, en République du Congo, a pu obtenir, pour la première fois en Afrique, le certificat FSC, garantissant une gestion durable, grâce à l’utilisation de technologies de pointe pour créer une cartographie de la forêt qui tienne compte à la fois des droits et des modes de vie des communautés.

L’outil de « propagande » choisi pour faire valoir ce projet étonnant est une radio, « Biso na Biso » (« Entre nous »), financée par la Fondation Chirac. Le but de cette radio est de faciliter les échanges entre les différents acteurs impliqués dans la gestion durable des forêts, tout en permettant aux populations de culture orale, concernées par ces problématiques de surexploitation des forêts, de faire valoir leur culture et ainsi leur légitimité d’ « usufruitier » de la forêt (...)

Suite: RéflexionDurable
http://reflexiondurable.blogspot.com/




http://www.fondationchirac.eu

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Par - Publié dans : BIODIVERSITE - Communauté : ObjectifTerre

Les Dossiers ObjectifTerre


1010 visiteurs uniques se sont rendus sur ObjectifTerre le lundi 14 septembre 2009 et 2642 articles ont été consultés durant cette même journée :)  -  " (...) Nathanaël, jette mon livre [blog] ; ne t’y satisfais point. Ne crois pas que ta vérité puisse être trouvée par quelque autre ; plus que de tout, aie honte de cela. Si je cherchais tes aliments, tu n’aurais pas de faim pour les manger ; si je te préparais ton lit, tu n’aurais pas sommeil pour y dormir (...) "- André Gide, Les nourritures terrestres

Les photos et vidéos du moment

Drive The Change !
 
Station de pompage/turbinage de Seneca, Pennsylvanie, USA.
Le pompage-turbinage est une technologie clé pour la pénétration massive des énergies renouvelables intermittentes comme l'éolien ou le solaire. Plus d'infos ici
  Le saviez-vous ? Une éolienne REpower 5MW produit chaque année plus de 15 000 MWh, de quoi alimenter 10000 Renault Fluence 100% électriques parcourant chacune 10000km par an. Un parc éolien (assisté de stations de pompage-turbinage à eau douce ou à eau de mer et à raison d'une éolienne REpower par km2) ayant une surface égale au tiers de la mer Baltique est suffisant pour répondre à la totalité de la consommation électrique (2700 TWh) de l'Union européenne à 27.

Le saviez-vous ? En France, la surface des toits occupe 10 000 km2, soit l'équivalent d'un carré de 100 km de coté. En couvrant la moitié de cette surface de panneaux photovoltaïques (assistés par exemple de stations de pompage-turbinage)  on produit une quantité d'électricité équivalente à la production électique totale française.

 
DOSSIER - Habitat à base de matériaux naturels

Photos - Archives

LIVRES

      
















Autres livres : ici

CITATIONS



«
Il n'y a pas de crise de l'énergie. Il y a une crise de l'ignorance »
- Richard Buckminster Fuller, Inventeur et architecte américain



«Le nucléaire est une énergie pour les anges. Les hommes sont-ils des anges ?»
- Hubbert Reeves, Astrophysicien, fondateur de la Ligue ROC et de Biodiversité2012


«
Chercher à faire croire qu'il n'existe pas d'alternatives aux énergies fossiles et au nucléaire relève de la pollution des esprits»
- Hermann Scheer, député allemand social-démocrate, père des lois allemandes sur les énergies renouvelables et initiateur de l'IRENA


« La  vraie forme de pauvreté est la pauvreté de l'espoir.
(...) Il existe une réserve infinie de force dans chaque être humain pour qu'il atteigne son objectif, seulement si cette force est utilisée pour construire, plutôt que pour entrer en compétition »
Nader Khalili, architecte américain et iranien, père du concept
 EcoDome

«L'abolition de l'esclavage ne fût pas seulement une décision morale; elle a aussi conduit à la révolution industrielle et à une croissance de la créativité et de l'emploi. Il est temps à présent d'abolir notre addiction envers le pétrole»
- Shaï Agassi, entrepreneur israélo-californien, BetterPlace

«
Le pompage-turbinage est une technologie parfaite pour les énergies renouvelables»
- Stephen Chu, prix Nobel de physique, secrétaire d'état à l'énergie, USA

«Puisqu'on ne peut pas changer le caractère de l'être humain, essayons de composer avec son fonctionnement.» 

- Bertrand Piccard, psychiatre et psychothérapeute suisse


 «
L'égoïste n'est pas celui qui vit comme il lui plaît, c'est celui qui demande aux autres de vivre comme il lui plaît ; l'altruiste est celui qui laisse les autres vivre leur vie, sans intervenir.»
- Oscar Wilde
, écrivain irlandais

"On a pendant longtemps laissé la liberté à la droite pour ne parler que de solidarité. On ne gagnera pas sans reparler de liberté" - Daniel Cohn-Bendit, Europe-Ecologie


"Les Français raffolent des révolutions, mais ils ont horreur du changement."
 André Frossard, journaliste et philosophe français


Plus de citations ici

referencer site web sur over-blog.com - - C.G.U. - -