A la Une


LITHIUM - 100 000 milliards de batteries  pour Renault eMégane ! 
https://electron-economy.org/article-30668720.html

 La pire canicule depuis un siècle, avec des températures de 46° C (...) Les pires incendies de l'histoire de l'Australie ont ravagé ce pays-continent ce week-end et les autorités s'efforçaient de faire face à ce que le Premier ministre, Kevin Rudd, a qualifié hier « d'enfer dans toute sa fureur ». Le déploiement d'unités de l'armée a été ordonné pour épauler les 3.000 pompiers déjà à pied d'oeuvre pour combattre les feux. Le bilan, qui devrait s'alourdir nettement dans les prochains jours avec la découverte de corps dans des maisons ou villages rayés de la carte, s'établissait hier à 108 morts (...) - LesEchos

Australie: la gravité des incendies liée au réchauffement climatique - AFP


Il est urgent de sortir des énergies fossiles (pétrole, charbon...) et de construire une Electra-Economie - O.D.


ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (1)    recommander
par Objectif Terre publié dans : DESALEMENT communauté : ObjectifTerre

 

Solving Our Water Problems - Desalination Using Solar Thermal Power

There were a couple of small Australian solar power projects that I left out of my look at solar thermal power a little while ago, as I thought they were worthy of separate consideration.  I talked about one of these - Wizard Power's technique for storing energy using ammonia - last week. The other project is by a company called Acquasol which is building a plant to desalinate water using solar thermal energy at Point Paterson, near Port Augusta in South Australia. Like Wizard Power and Lloyd Energy's graphite based energy storage technique, Acquasol received an initial round of funding from the (now defunct) Australian Greenhouse Office's Advanced Energy Storage Technology program. In this post I'll look at the Acquasol project and then more generally at water scarcity worldwide and some of the approaches being taken to tackle it (..)

Suite :
http://anz.theoildrum.com/node/3926

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par Objectif Terre publié dans : DESALEMENT communauté : Humanité et environnement

 

Une équipe de scientifiques de l'université d'El Paso au Texas a publié début 2008 dans Renewable Energy une étude passionnante qui se base sur un rapport de la TREC (www.desertec.org). Ils proposent la construction d'une centrale électrique thermosolaire dans la bande de Gaza, centrale couplée à une unité de désalinisation de l'eau de mer par cogénération.

Sustainable water and energy in Gaza Strip
Renewable Energy 33 (2008) 1137–1146

Lubna K. Hamdan
a *, Maryam Zareia*, Russell R. Chianellib**, Elizabeth Gardner
b**

*Department of Environmental Science and Engineering, Center for Environmental Research Management, University of Texas at El Paso, 500 W. University, El Paso, TX 79968, USA

**Department of Chemistry, University of Texas at El Paso, 500 W. University, El Paso, TX 79968, USA

Abstract

Shortage of fresh water is a common problem in different areas of the world including the Middle East. Desalination of seawater and brackish water is the cheapest way to obtain fresh water in many regions. This research focuses on the situation in Gaza Strip where there is a severe shortage in the energy and water supply. The depletion of fresh water supplies and lack of wastewater treatments result in environmental problems. A solar-powered co-generation plant producing water and energy is proposed to be a suitable solution for Gaza Strip. Solar energy, using concentrating solar thermal power (CSP) technologies, is used to produce electricity by a steam cycle power plant. Then the steam is directed to a desalination plant where it is used to heat the seawater to obtain freshwater.

The main objective of this research is to outline a solution for the water problems in Gaza Strip, which includes a co-generation (power and water) solar-powered plant. The research includes four specific objectives: (1) an environmental and economic comparison between  solar and fossil fuel energies, (2) technical details for the co-generation plant, (3) cost and funding, (4) the benefits.

Keywords: Solar energy; Cost comparison; Desalination; Co-generation plan; Concentrating solar thermal power technologies; Brine disposal




La TREC est à l'origine de ce projet "Electricité Solaire & Eau pour Gaza". Il est techniquement possible, la technologie est là, parfaitement au point, mais il exige exige un soutien financier et politique. L'objectif est de construire des centrales thermiques solaires pour la cogénération d’électricité (1 GW au total) et d’eau potable. Ces centrales feraient partie d’un programme de réhabilitation internationale de la bande de Gaza, et pourraient être construites dans la  région littorale du Sinaï égyptien. Par l‘installation de conduites d’eau et de lignes électriques, elles pourraient approvisionner tous les habitants de la bande de Gaza. Ce projet pourrait marquer un tournant dans le règlement de la crise actuelle au proche orient, celui des conflits régionaux sur l’eau et dans le processus de paix bloqué entre Israël et la Palestine.

L’investissement total nécessaire se chiffre à environ 5 milliards d’euro, soit par exemple 200 fois moins que le
coût de la guerre en Irak; un prix dérisoire pour une Paix vraiment durable : le soleil, notre étoile, brillera encore 5 milliards d'années.



Plus d'informations :

www.trec-france.org


 








Crédit photo : UNICEF
ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par Objectif Terre publié dans : DESALEMENT

Dimanche 25 novembre 2007
ajouter un commentaire créer un trackback

girl-underwater.jpg

  • Dessaler l'eau de mer grâce à l'énergie solaire

    L'énergie produite par une centrale solaire CSP de 1km2 est suffisante pour produire 165 000 m3 d'eau douce par jour en moyenne annuelle (désalinisation).  Ceci à un coût de 2 euros le mètre cube aujourd'hui et de 0,5 euros à partir de 2020. Aujourd'hui, le mètre cube d'eau douce coûte 3,5 euros à Paris (rive droite). 



    La ville de Rennes consomme 30 000 m3 d'eau par jour en moyenne annuelle.


    Le rapport :

    AQUA-CSP - Final Summary 
    AQUA-CSP - Final Report





main-chauvet.jpg Frantz Trieb, German Aerospace Center : 
" We must become farmers for energy"
 
Thousands of years ago, prosperous conditions in fertile river locations throughout the worldmotivated nomadic people to form sedentary, agrarian communities. The inhabitants of theseareas built cities, learned to fabricate pottery and to use metals, invented writing systems, domesticated animals and created complex social structures. In short, civilization was born when hunters and gatherers became settlers and farmers. Except for energy: today's civilization is still based on gathering different forms of fossil energy, just like our ancestors, that collected berries and hunted animals until resources were depleted and they had to move elsewhere. Today, fossil energy resources are still sought and gathered until the last drop is spent. It becomes more and more evident that this is not a civilizedbehaviour, and certainly not a sustainable one, because there is no other planet in view to move to after resources are depleted and the atmosphere is spoiled.

However, our hunting and gathering ancestors found a solution to that dilemma: they becamefarmers, sowing seeds in springtime and harvesting corn and fruits in autumn, making use of technical know-how and the abundance of solar energy for their survival. That's exactly whatis overdue in the energy sector: we must become farmers for energy, sow wind farms, wave and hydropower stations, biomass- and geothermal co-generation plants, photovoltaic arrays,solar collectors and concentrating solar power plants and harvest energy for our demand.The same is true for freshwater: if the freely collectable natural resources become too scarcebecause the number of people becomes too large, we have to sow rainwater-reservoirs, wastewaterreuse systems and solar powered desalination plants, and harvest freshwater from them for our daily consumption. Maybe as a side-effect of this more "civilized" form of producing energy and water, we will also – like our ancestors – find another, more developed socialstructure, maybe a more cooperative and peaceful one.

 The concept described within this report still leaves some open questions. A study like this cannot give all answers. However, much is gained if the right questions are finally asked, and if solutions are sought in the right direction. The AQUA-CSP study, like its predecessors MED-CSP and TRANS-CSP, is a roadmap, but not a wheel-chair: it can show the medium and long-term goal, it can also show the way to achieve that goal, but it will not carry us there, we'll have to walk by ourselves.

Franz Trieb
Stuttgart, November 12, 2007  

Photo: Art rupestre, grotte Chauvet, France.

  csp-copie-1.jpg csp-cost.jpg

 

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (2)    recommander
par Objectif Terre publié dans : DESALEMENT communauté : Apprendre et découvrir

mexico-solar.jpg Par le CIEMAT, Portail Energies Renouvelables,  Espagne - Merci à Belén de m'avoir transmis l'article ;)  

"En México viene el gran boom de la desalación". Lo dice Gerardo Hiriar, director técnico de la Universidad Nacional Autónoma de México y uno de los mayores especialistas mundiales en la utilización de energías renovables para la desalación de aguas. "En el noroeste de nuestro país", explicó ayer, "ya inauguramos la desaladora más grande de México" que se alimenta, entre otras energías limpias, de los 700 megawatts aportados por la energía geotérmica que produce esa zona próxima a EE UU. "Se acaba de inaugurar la primera planta y en el noroeste del país va a haber muchísimas de ellas", comenta Hiriar. "Y mí país ha querido estar desde el comienzo asociado con energías renovables. En esas zonas del país donde necesitamos el agua abunda la energía solar, el viento y otras condiciones propias de nuestra situación geográfica, como es el caso de las fuerzas geotérmicas, que en México llevan más de 30 años generando energía eléctrica". 

El director de la UNAM reconoce también "el potencial" que ofrece la energía de las mareas. "En el golfo de California", dice, "se produce mareas de seis metros de altitud. Lo que hacemos en la Universidad Nacional Autónoma de México son los estudios para que las desalinadoras tengan energía renovable con la que mover sus bombas". Gerardo Hiriar afirma que la energía geotérmica generada en el noroeste del país "alcanza los 700 megawatts de potencia constante, de forma económica y no contaminante. Es energía suficiente", asegura, "para mover las máquinas de desalación de ósmosis internas", explica este técnico latinoamericano antes de reconocer también la importancia de la energía eólica en la creación de potencial eléctrico. En ese sentido recordó el caso de Australia, país con gran auge en técnicas de desalasión donde sus centrales permanecen alimentadas o conectadas a la red "hasta cuando comienza a soplar el viento y se alimenta de los aerogeneradores". 

mexico-biomas.gif En ese interés del Estado mexicano por subirse al carro de las energías limpias, Gerardo Hiriar destaca "el fuerte" apoyo económico que "aportó el gobierno de mi país con el dinero que sorpresivamente llegó tras la subida del petróleo. Hubo ingresos extraordinarios y el gobierno decidió que de ese dinero se inyectase una buena cantidad en el desarrollo de cinco fuertes proyectos universitarios. Uno era sobre biología, otro sobre ADN. También estaba otro sobre Desalasión de Agua de Mar con energía renovable", concluyó.

http://www.energiasrenovables.ciemat.es/?pid=4000&tipo=noticias&id=1605
 

Article publié également ici :
La mayor desaladora mexicana funciona ya exclusivamente con energía renovable
Diario de Las palmas, Iles Canaries

Carte ci-contre : les biomes du Mexique. 
Les déserts sont représentés en jaune clair. Avec la proximité immédiate de l'Océan Pacifique, du Golfe de Californie et du Golfe du Mexique, l'eau de mer ne manque pas au pays des Aztèques. Et le Mexique a l'un des meilleurs gisements solaires au monde. Le couplage solaire à concentration / désalinisation y a donc beaucoup d'avenir. Autre atout du Mexique : la proximité avec les entreprises basées dans le sud-ouest des USA où sont concentrées la grande majorité des centrales solaires CSP du monde.

ccc.jpg
Une centrale solaire CSP située dans le désert du Sonora (ou dans la région plus centrale de Zacatecas) et ayant une surface collectrice de 488 km2 (c'est à dire un carré de 22 km de coté) permettrait de répondre à la totalité de la consommation électrique mexicaine (222 TWh en 2005)
, jour et nuit grâce au stockage de la chaleur.



Insolation directe (carte de  droite, pertinente pour le solaire CSP) :

USDNI-mapSM.gif   mexico---insolation.jpg






















Climat Mexique 


Carte des sols du Mexique :
ici  Relief.gif

Relief

Mexique, densité de la population (Population totale : 107 millions d'habitants en 2006)




Les deux plus grandes villes du Mexique (México, métropole de plus de 20 millions d'habitants et Guadalajara, métropole de plus de 4 millions d'habitants) sont située à proximité (150km) de secteurs dont l'insolation directe est excellente (moyenne annuelle de 7 à 8 kWh par mètre carré et par jour soit environ 2700 kWh/m2a), respectivement le secteur Puebla-sud et Jalisco-Est (chacun avec une surface supérieure à 800km2). Une liaison par câble HVDC conduit à moins de 3% de perte pour 1000 km selon le rapport TRANS-CSP de la DLR allemande, soit une perte d'environ 0,5% pour un transfert de 150km. 
 Auquel il faut ajouter 1% de perte pour la conversion Courant alternatif (AC)/Courant continu (DC) et réciproquement à chaque extrémité de la ligne, soit 2% pour la conversion au total.  Globalement : 0,5 + 2 = 2,5% de perte.

Un dossier à l'attention du Gouverneur de Jalisco et des  grandes entreprises mexicaines est en préparation ainsi qu'un article de synthèse pour la presse locale ;)
 

 > Références pour l'insolation directe :

- Département à l'énergie américain (The Renewable Resource Data Center, RReDC) :
http://www.nrel.gov/rredc 

- Et Sandia Laboratories :
http://www.re.sandia.gov/en/ti/rm/rm-rt.htm 

> Puissance installée au Mexique (septembre 2007) : 49,8 GW

Energies sales et non durables :
- Centrales thermiques (énergies fossiles) :  36,3 GW (72,6%)
- Centrales nucléaires : 1,4 GW (2,74%)

Energies propres et durables :
- Centrales hydroélectriques :11 GW (22,15%)
- Géothermie : 0,9 MW (1,92%)
- Eolien : 0,08 MW (0,17%)

Source :
http://www.cfe.gob.mx/es/LaEmpresa/generacionelectricidad

D'autres données sur l'électricité au Mexique ici.


Avril 2007 - Les réserves de pétrole du Mexique peuvent satisfaire pendant environ neuf années la demande du pays en hydrocarbure, a déclaré la compagnie pétrolière nationale mexicaine (Pemex). 
Ses réserves sont estimées à 15,5 milliards de barils (MBP) à fin 2006.


Source :
http://www.enerzine.com/10/2344+Le-Mexique-possede-9-ans-de-reserves-d-hydrocarbure+.html

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par Objectif Terre publié dans : DESALEMENT communauté : Humanité et environnement

 

 

y

EAU + SEL + ELECTRICITE...
http://www.solardesalination.com.au/

ajouter un commentaire créer un trackback commentaires (0)    recommander
par Objectif Terre publié dans : DESALEMENT communauté : ObjectifTerre

Energie

- Le Saviez-vous ?  - Faites l'écolo-test d'Objectif-Terre  :-) 
- Quelles énergies en France en 2030-2050 ? Le concept d'Île-énergie -
Lire
- "Cinq fois plus d’énergie et moins d’effet de serre (avec ou sans nucléaire)" - Par François Lempérière, Polytechnicien - Lire 
- L'Electra-Economie: la meilleure voie dans la perspective d'un développement vraiment durable - Lire
- "En imitant la nature, on peut éliminer jusqu’à l’idée même de déchet." - Amory Lovins - Lire

Evolution soutenable

- Energie / Le concept de décroissance, ou l'art de semer la confusion entre la fin et les moyens
- Lire
Surface / Une croissance surfacique infinie sur une planète ayant une surface finie est impossible - Lire
- "L'écologie n'est réelle que lorsqu'elle est d'abord une écologie de l'Homme et non de la Terre" - Nicole Jetté-Soucy - Lire
- Le syndrome de la brosse à dents - Lire

Transports

- Quels seront les carburants de demain pour nos voitures ? -
Lire
- Efficacité énergétique comparée de voiture à pétrole et de la voiture électrique - Lire
- Bilan CO2 comparé de la voiture électrique et de la voiture à pétrole -
Lire
- La voiture électrique à électricité éolienne est la voiture la plus propre du monde - Lire
- La voiture électrique à électricité marine...ZERO émission toxique et ZERO consommation d'eau douce ! - Lire
- Voiture électrique 2.0 : les différentes options de recharge possibles - Lire 
- Acheter une voiture électrique : trois options possibles - Lire 
- Pourquoi circuler en voiture électrique coûte-t-il bien moins cher que de circuler en voiture à pétrole, à éthanol ou à biodiesel algal ? -
Lire

- Pourquoi les plantes sont elles aussi peu intéressantes pour l'homme dans la perspective de collecter l'énergie solaire ? - Lire
- Les carburant à base d'huile de microalgue coûtent...beaucoup trop cher ! -
Lire

- L'huile de Jatropha provoque des cancers - Lire
- Hydrogène : l'impasse - Lire
- Se déplacer à vélo ? Un bienfait pour la santé...Mais un véritable gouffre au niveau énergie et eau douce ! - Lire

L'arnaque sociale, sanitaire*, environnementale (biodiversité), hydrique et économique de l' E10 **  - Lire
* Mélange essence / agro-éthanol
** L'éthanol est plus polluant (d'un point de vue santé) que l'essence.

 

Citations

"L'écologie n'est réelle que lorsqu'elle est d'abord une écologie de l'Homme et non de la Terre. Ce n'est donc pas en se niant lui-même que l'homme peut se rapprocher de la nature, car, en désavouant l'esprit qui le fonde, l'homme ne devient pas nature, mais débris de la nature, déchet supplémentaire incapable de communiquer avec quoi que ce soit... Le péril majeur aujourd'hui ne réside pas dans la dégradation de l'environnement, mais dans la démission de l'homme et de sa pensée (...) La protection de l'environnement n'exige pas moins d'interventions humaines, mais, au contraire, davantage d'ingéniosité et d'invention." - Nicole Jetté-Soucy



" (...) Nathanaël, jette mon livre ; ne t’y satisfais point. Ne crois pas que ta vérité puisse être trouvée par quelque autre ; plus que de tout, aie honte de cela. Si je cherchais tes aliments, tu n’aurais pas de faim pour les manger ; si je te préparais ton lit, tu n’aurais pas sommeil pour y dormir (...) "

- André Gide, Les nourritures terrestres

"Le premier des droits de l'homme c'est la liberté individuelle, la liberté de la propriété, la liberté de la pensée, la liberté du travail."
- Jean Jaures
 
"Nous sommes victimes de la résurgence d'une idée selon laquelle le collectif est le summum de la sagesse"
- Jaron Lanier 

Les idéologies collectivistes ont toujours échoué parce qu'elles ne correspondent pas à la nature profonde de l'homme et à son aspiration à la liberté.
- Pascal Salin

 

"Il faut réagir. Mais comment ?
En proposant, en créant un autre monde.
Et surtout, en en donnant envie, en le rendant crédible, désirable (...)"

Isabelle Delannoy



"Les faits positifs, reliés entre eux, nous aident à avoir l’envie de construire demain, les mois qui viennent, l’avenir."
Joël de Rosnay
 
"L’état d’esprit est différent.
Au lieu de voir ce qui rend une idée difficile à réaliser, ils imaginent ce qu’il faut faire pour la rendre réalisable"
Francis Pisani



"L’action se nourrit d’abord de désir, désir dont l’énergie est très supérieure à la peur (...)
Il est urgent de développer notre désir d’humanité. Notre action ne peut pas s’appuyer seulement sur une « heuristique de la peur » (H. Jonas). La lucidité sur la gravité des risques est en effet nécessaire, mais la peur finit par générer impuissance et angoisse. Pour faire face aux risques, nous devons miser à la fois sur « le principe espérance » et sur le « principe de responsabilité
». Nous sommes ainsi mis au défi de développer de l’imaginaire positif, du désir d’humanité. Nous sommes devant la nécessité d’un saut qualitatif qui fasse passer l’humanité à un niveau de conscience supérieure ; pas seulement une conscience rationnelle supérieure, mais l’intelligence du cœur. Nous ne sommes plus dans l’ordre de l’hominisation, mais dans celui de l’humanisation ( )."
 
Patrick Viveret


Plus de citations ici

créer un photo blog sur over-blog.com - - C.G.U. -