Wikio - Top des blogs - Environnement

  
Le présent blog a reçu plus d' 1,2 million de visites depuis sa création et est aujourd'hui consulté par environ 1200 visiteurs uniques par jour (100000 pages vues par mois).
 

Cogito

  null

  "Aujourd’hui, le développement durable met l’environnement avant le social. Tout se passe comme si la planète était plus importante que l’humanité. C’est une vision du monde héritée de la wilderness anglo-saxonne (littéralement « terre à l’état sauvage ») qui s’est imposée lors de la dernière mondialisation. Cette façon de voir est scandaleuse. Si la planète existe, c’est pour l’être humain."
- Sylvie Brunel (suite ici)

 

 null   

"La mode écolo est partout... mais seulement dans les pays riches"

- Samuele Furfari (suite ici) 

 

null

 "Avant le fourmilier ou les cerfs, nous défendons les gens"

(Suite ici

LIVRES



null 

 

  • Flux RSS des articles
Mardi 17 mars 2009 2 17 /03 /2009 00:13

« (...) Ces études n’ont pris en compte que la première couche de saumure, qui renferme le lithium. Or le salar ["salar" = désert de sel] alterne des couches de saumure et d’argile jusqu’à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Ces réserves pourraient ainsi être vingt fois ou même cent fois supérieures », confie Saul Villegas, directeur de la section des ressources évaporistiques au sein de la COMIBOL, l’entreprise minière publique, chargée par l’Etat bolivien de l’exploitation du lithium. Si ce dernier doit être le pétrole du XXIe siècle, « alors la Bolivie sera son Arabie saoudite » (...)

Source : Le Courrier, Genève, 10 Mars 2009


Il existe des couches sédimentaires évaporitiques en France, notamment au niveau du bassin parisien. Je serais curieux de connaître leur teneur en lithium...

Idem à propos des évaporites du Messinien  de la Méditerranée...


Méditerranée - La “crise de salinité” messinienne - (...) Cette crise qui est la conséquence de la restriction des échanges Méditerranée/Atlantique a donné lieu au dépôt de plus de 1 million de km3 de sels répartis sur plus de 2 millions de km2, ce qui représente l’un des plus grands évènements évaporitiques que notre planète ait connu au cours de son histoire, peut-être le plus grand (...)
http://www.mnhn.fr/mnhn/geo/messinien.html

Les réserves de sel du sous-sol méditerranéen (1 million de km3 !) sont  100 000 fois plus grandes que les colossales réserves du désert de sel d'Uyuni en Bolivie (10 km3).   (1 km3 = 1 milliard de m3


 


Enregistrement sismique montrant la superposition des couches sédimentaires situées sous le fond de la Méditerranée occidentale. On remarque notamment la couche de sel massif (en rouge), présente sous les dépôts plus récents. Le sel dont la densité est faible est localement déformé sous la charge des couches surincombantes au travers desquelles il s’élève (diapirisme) jusqu’à percer la surface des sédiments pour former de véritables collines sous-marines (...)



- Ces lacs de sel fossiles (un volume gigantesque) enfouis sous le fond de la Méditerranée ont-ils un contenu en lithium comparable à celui des lacs salés andins ?

- Point intéressant: les couches de sel ont un faible densité, elles ont donc tendance à remonter vers la surface (Archimède). Les technologies de forage actuelles (pétrole) permettent d'atteindre ces profondeurs. 

Cela serait une activité de conversion/recyclage intéressante pour l'industrie du pétrole !

Comme le disait Sarah Palin, la pétro-colistière de John McCain: Drill baby, drill  :)


--------
Quelques données additionnelles qui confirment qu'il y a bien du lithium concentré au niveau des dépôts évaporitiques de la Méditerannée:

> Région des îles baléares:

Site 975 is located on the South Balearic Margin between the Balearic Promontory (Menorca and Mallorca islands) and the South Balearic-Algerian Basin(...) The high, interstitial-lithium concentrations suggest the presence of late-stage brines in the evaporites (...)
(
source)

> Le Salar de Uyuni est un vaste lac salé asséché sur l'altiplano bolivien. Sa formation remonte à 40 000 ans où l'étendue d'eau salée était une partie du "Lago Minchin", lac préhistorique géant. En s'asséchant, il laissa derrière lui deux petits lacs encore visibles, le Lago Poopó et le Lago Uru Uru et deux grands déserts de sel, le Salar de Coipasa et le gigantesque Salar de Uyuni.

> On trouve également du lithium concentré au niveau des dépôts hydrothermaux...

> LIVRE - Les évaporites
Les évaporites sont des dépôts de sédiments géologiques qui se forment par évaporation dans des milieux extrêmes (comme la mer Morte). Le sel gemme utilisé dans l'alimentation en fournit un exemple, de même que tous les autres sels qui donnent notamment les réserves de potasse, ou encore le gypse dont on fait le plâtre. Ces matériaux présentent d'autres avantages, comme le stockage souterrain d'hydrocarbures et de déchets radioactifs. Mais là ne s'arrête pas leur intérêt économique car ils servent aussi de couverture à des dépôts pétroliers, ou constituent encore des ressources en produits chimiques, exploitées par l'industrie (lithium pour la pharmacie, borates pour les détergents, etc.). Les évaporites constituent en outre d'excellents marqueurs des changements climatiques. Ce double intérêt, scientifique et économique, explique l'importance accordée à leur étude.

Amazon.fr


>   Livre en ligne

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager
Publié dans : ELECTRO-MOBILITE / BATTERIES
Retour à l'accueil

 
- C.G.U. - - - Articles les plus commentés